Actualités régionales

Naufrage du Grande America : Menace de pollution sur les côtes

14 mars 2019 à 14h34 Par Rédaction RMN
Crédit photo : apf


Le 10 mars un incendie s’est déclaré à bord du navire italien « Grande America », en provenance d’Hambourg et à destination de Casablanca, alors qu’il se trouvait à environ 320 kilomètres des côtes de Charente-Maritime. L’incendie a provoqué son naufrage ce mardi 12 mars, après que tout l’équipage a pu être évacué. L’heure est à l’évaluation des dégâts sur la zone du naufrage mais aussi ceux attendus sur les côtes de Charente-Maritime et de Gironde, dans les jours qui viennent.

Un navire hybride entre un roulier et un porte-conteneurs qui contenait 2200 tonnes de fioul lourd dans ses soutes, après un incendie à bord. L'enquête ouverte par le parquet permettra de "remonter l'historique" du navire et de regarder "s'il y a une responsabilité de l'armateur voire de l'équipage", a indiqué François de Rugy. Le Grande America avait subi des contrôles "en Grande-Bretagne il y a quelques années qui avaient donné lieu à une mise aux normes par l'armateur",

Les premières observations, faites par avion, ont mis en lumière une nappe d’hydrocarbures s’étendant sur une dizaine de kilomètres de long pour un kilomètre de large. Suivant les vents et les courants, elle pourrait atteindre les côtes de Charente et d’Aquitaine d’ici dimanche ou lundi.

"Il y a un risque, il faut donc tout faire pour le réduire et réduire l'impact d'une pollution sur nos côtes", a déclaré François de Rugy sur BFMTV. "Des avions de reconnaissance ont décollé de Bretagne pour aller mesurer l'ampleur de cette nappe et voir si elle continue à être nourrie par les cuves du navire qui a coulé et est actuellement à 4.500 mètres de fond", a ajouté le ministre de la transition écologique, attendu à Brest en début d'après-midi.