Actualités régionales

Morbihan : Comment lutter contre les frelons asiatiques ?

13 mars 2019 à 14h05 Par Rédaction RMN

La campagne de piégeage commence dans le Morbihan. Le frelons asiatique est apparu dans le département en 2011 et même si le nombre de nid diminue depuis, il faut continuer à agir dès le printemps. Plus de 5 000 nids en 2016. Malgré une baisse en 2017, la population de frelons asiatiques est repartie à la hausse en 2018, avec 4 200 nids constatés.

Les premières victimes des frelons asiatiques ? Les abeilles. "Entre 40 et 50% de la consommation des frelons c'est le thorax des abeilles" Patrice Emeraud, membre de la fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles. Une besoin très fort en protéine et c'est principalement l'été que les frelons asiatiques attaquent les ruches pour alimenter les futures descendances.

Comment lutter contre les frelons asiatiques ? Pour lutter efficacement contre leur prolifération, les professionnels conseillent de piéger les reines. C'est dans la période fin mars, fin mai qu'elles fécondent. Dès le mois de mars il est conseillé d'installer des pièges sélectifs, pour tuer la reine et uniquement la reine. "Pour que ce soit efficace il faut le faire de manière collective". Il faut s'attaquer au petits nids primaires, après l'hibernation les reines se trouvent un abris (cabane, auvent). Le tout premier nid ressemble à une balle de Ping-Pong. Puis observer (mai-juin) ... pour tuer la reine au bon moment, quand elle se trouve dans le nid. En général le soir ou le matin, elle est à lintérieur. La destruction du nid primaire évite la construction d'un nid secondaire, qui lui est plus compliqué et plus coûteux à éliminer. 

Comment éliminer ce "nid primaire" ?  "Soit on le décroche avec un bocal et une spatule, on l'écrase ou avec un instecticide mais toujours en sachant que la reine se trouve à l'intérieur " selon Patrice Emeraud. 

Si on passe à côté du nid primaire ? Si le piégeage n'a pas été efficace, la reine s'en va de son nid primaire avec des ouvrières pour construire son fameux nid secondaire. Lui à la taille d'une orange, souvent des haies ou des arbres et la reine se met à pondre encore plus d'ouvrières. A partir de l'été, la reine se mettra à pondre des futures fondatrices, sa descendance. Au bout d'un moment le nid grossit et certains peuvent atteindre jusqu'à 80cm de diamètre. Quand on arrive à ce stade là, il faut faire appelle à des professionels pour sa destruction. 

Un peu plus de 300 référents sont présents dans le Morbihan pour aiguiller la population concernant les frelons asiatiques. A Brec'h par exemple des pièges sont distribués gratuitement. Plus d'informations : sur le site de la FDGDON

Les détails en podcast avec Patrice Emeraud, membre de la fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles