Actualités régionales

Ecole de Glomel (22) : Les parents mobilisés contre la suppression d'un poste d'enseignant

12 mars 2019 à 15h47 Par Rédaction RMN

Les parents d'élèves de l'école de Glomel dans les Côtes d'armor s'opposent à la décision de l'Académie. À la rentrée prochaine un poste d'enseignant sera supprimé. Pourtant à l'école Bod Lann, les effectifs se portent bien. Des actions sont prévues dans les prochaines semaines pour que ce poste ne soit pas supprimé. Dès demain soir, jeudi 13 mars, les parents d'élèves s'inviteront au conseil municpal de Glomel. 

Le communiqué des parents d'élèves :

"Les parents d’élèves de l’école publique de Glomel s’insurgent contre la décision arbitraire de l’Inspection académique de supprimer un poste d’enseignant à la rentrée 2019.

L’administration ne voit que des chiffres et ne réalise pas toutes les conséquences néfastes qu’une telle fermeture de classe peut engendrer.

A l’école publique de Glomel, les effectifs sont stables : réouverture de la 3ème classe en 2013 avec 54 élèves (34 maternelles –CP). Malgré les départs importants pour la 6ème (19 élèves en 2 ans – 2017 et 2018), les prévisions pour la rentrée 2019 annoncent 51 élèves dont 31 maternelles-CP, et celles pour la rentrée 2020 s’annoncent à 53 élèves.

Les enseignants en place sont très appréciés et savent travailler en équipe pour répondre au mieux aux besoins de tous les élèves. Organisation de décloisonnement et adaptation aux élèves en difficultés font de notre école un lieu d’apprentissage dynamique, vivant, plein de projets où les enfants s’épanouissent et réussissent. C’est ce que nous attendons de «  l’école de la confiance ».

L’Inspection académique cherche à imposer un RPI avec 2 autres communes. Cette perspective ne nous apparait pas pertinente au regard de notre territoire : éloignement des écoles concernées, éclatement des fratries sur les différentes écoles, rupture des liens de proximité entre les familles. Nous sommes attachés à l’école de proximité : ce RPI serait surtout une étape vers la fermeture de ces écoles rurales pour une concentration des élèves dans les grands établissements comme le prévoit à terme « l’école du socle ». Par ailleurs, ce dispositif impliquerait des déplacements plus importants pour les familles, ce qui va à l’encontre des préoccupations actuelles préconisant la rationalisation des transports.

L’école de Glomel bénéficie de services périscolaires de proximité et de qualité tels que la garderie, la cantine et le centre de loisirs : une infrastructure cohérente qui répond aux besoins des enfants et des parents.

Glomel est une commune où il fait bon vivre, des familles s’y installent, recherchant une certaine qualité de vie. Déclasser son école publique lui ferait perdre son attractivité.

L’Etat se doit de conserver les services publics là où la population se maintient : le monde rural a de l’avenir !

Les parents d’élèves ont interpelé les élus locaux qui partagent leurs inquiétudes quant au sort de l’école Bod Lann et l’impact qu’aurait sa disparition sur le dynamisme local. Les parents souhaitent désormais engager un dialogue constructif avec la Direction Académique des Côtes d’Armor.

Une pétition a été mise en circulation et la mobilisation s’organise pour faire entendre ces revendications :

Le mercredi 13 mars : les parents s’invitent au Conseil Municipal de Glomel

Le jeudi 21 mars : les parents s’emparent du carnaval des enfants dans le village pour alerter tous les Glomelois du danger car l’avenir de la commune dépend de l’avenir de l’école publique

Le samedi 30 mars sera consacré à une porte ouverte afin de susciter et de concrétiser de nouvelles inscriptions car nous sommes sûrs de la qualité de l’enseignement de notre école et voulons le montrer !

Le vendredi 26 avril : petit-déjeuner devant la mairie de Glomel

Le samedi 4 mai : manifestation à Rostrenen

D’autres actions sont prévues : lettres des enfants au DASEN, occupation de l’école, concerts de soutien… "

Le lien de la pétition : ici

À retrouver le podcast avec Eléonore Kogler, présidente de l'Amicale Laique, et membre de conseil d'école