Richard Ferrand : l'affaire classée sans suite

13 October 2017
Par Rédaction RMN
L'information a été communiquée peu après 15 heures ce vendredi par le parquet de Brest. L'enquête sur l'affaire des "Mutuelles de Bretagne" est finalement classée sans suite.

Le procureur de Brest a annoncé vendredi le classement sans suite de l'enquête visant Richard Ferrand, chef de file des députés LREM, dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne, en invoquant notamment la prescription de l'action publique. 

Les infractions d'abus de confiance et d'escroquerie ne sont pas constituées, faute d'un préjudice avéré", a par ailleurs précisé le procureur de Brest, Jean-Philippe Récappé, dans un communiqué.

Pour rappel, Richard Ferrand, ancien ministre de la Cohésion des territoires devenu président du groupe République en marche à l'Assemblée, avait été mis en cause en mai dernier par Le Canard Enchaîné. Selon le journal, les Mutuelles de Bretagne, dont il était le directeur général, avaient souhaité en 2011 louer des locaux commerciaux à Brest pour ouvrir un centre de soins et avaient choisi l'offre d'une société immobilière appartenant à la compagne de Richard Ferrand, parmi trois propositions. 

Le parquet de Brest avait alors ouvert début juin une enquête préliminaire sur cette affaire. Cette même enquête est donc classée sans suite et Richard Ferrand est mis hors de cause dans cette affaire.